Actualité juridique

toute l’actualité juridique du patrimoine, de l’immobilier et de l’investissement.

Décret du 4/12/ 2019 – Règles de fonctionnement des organismes de financement.

l’article 77 de la loi PACTE complète l’article L. 214-190-2 du code monétaire et financier concernant les statuts des sociétés de financement spécialisé. L’article 206 crée deux articles : L. 214-190-2-1 et L. 214-190-3-1 dans ce même code afin de fixer les conditions de rachats, de suspension des rachats ainsi que de scission du fonds lorsque la cession de certains actifs n’est pas conforme à l’intérêt des investisseurs. Ce décret procède aux mesures d’adaptation du cadre réglementaire suite à ces modifications législatives.

Devoir d’information des agents immobiliers – Etendue – Cour de cassation.

Dans un arrêt du 14 Novembre 2019, la première chambre civile de la Cour de cassation a précisé que l'agent immobilier doit, avant la signature du compromis de vente de l'existence de travaux antérieur qui ont eu pour objet l'éradication de la mérule, quand bien même le diagnostic technique indique l'absence de ce parasite.

Ce contenu est réservé aux membres PREMIUM.
JE ME CONNECTE JE M'ABONNE

Plus que quelques heures pour profiter du Black Friday !

Ajouter aux FAVORIS ✌ Et oui ! C’est ce que nous proposons avec notre partenaire RENDEMENT LOCATIF 👇😁  Voici enfin le tout-en-un révolutionnaire en matière de gestion de logement que l’on attendait tous, que l’on soit particulier ou bien une agence ! Rendement Locatif vous permet en une seule plateforme de : 👉 calculer la rentabilité de vos investissements (en fonction …

Plus que quelques heures pour profiter du Black Friday ! Lire la suite »

💪 Le #BlackFriday de l’#immobilier, ça existe aussi ! 👏

Découvrez le tout-en-un révolutionnaire en matière de gestion de logement :

Loi ELAN – Décret du 25/11/2019 – techniques de construction dans les zones exposées au phénomène de mouvement de terrain consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols.

le décret définit les techniques particulières de construction, applicables, dans les zones exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols, aux constructeurs ayant conclu un contrat ayant pour objet des travaux de construction ou la maîtrise d'œuvre d'un ou de plusieurs immeubles à usage d'habitation ou à usage professionnel et d'habitation ne comportant pas plus de deux logements.
Ces constructeurs sont en effet tenus, soit de suivre les recommandations de l'étude géotechnique de conception (contrairement à l'étude géotechnique préalable, l'étude géotechnique de conception n'est pas obligatoire), soit d'appliquer les techniques de construction prévues par le présent décret.

Ce contenu est réservé aux membres PREMIUM.
JE ME CONNECTE JE M'ABONNE

Name your new wishlist



Cancel
Create Wishlist and Save