Rénovation des bâtiments : place à une prime majorée pour les plus modestes.

Sources : LE POINT DU 9/8/2019

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique sera remplacé par une prime calculée sur les ressources des ménages et les économies d’énergie réalisées.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la transformation des aides à la rénovation énergétique des bâtiments prend forme. Le gouvernement souhaite instaurer à partir de 2020 cette aide en une prime qui sera majorée pour les ménages les plus modestes, a indiqué vendredi à l’Agence France-Presse le ministère de la Transition écologique. « Cette prime suivra des barèmes majorés » pour les ménages aux ressources « très modestes » et « modestes » afin de « réduire encore plus le reste à charge des travaux », a décrit le ministère, confirmant une information des Échos. Les autres ménages pourront également y prétendre à partir de 2021. Le dispositif devrait être supprimé pour les catégories les plus aisées, a néanmoins indiqué les Echos, ce que le ministère n’a pas confirmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *