Succession : à qui léguer son assurance vie à 20 ans, 40 ans, 60 ans.

Sources : LE REVENU DU 24/2/2020

La transmission d'un contrat d'assurance vie est un des atouts historiques du placement. Encore faut-il bien rédiger la clause bénéficiaire. Vous y indiquez le nom de la ou des personnes qui encaisseront le capital du contrat à votre décès. Mais cette clause doit aussi vivre dans le temps pour s’ajuster à l’évolution de votre situation personnelle. Voici quelques rédactions types de clauses bénéficiaires selon que vous êtes un jeune célibataire, un couple avec des enfants mineurs, à la retraite etc.

Nous vous présentons en quelques points des idées de rédaction de clauses bénéficiaires selon l’âge de l’assuré du contrat d'assurance vie. Bien sûr une clause bénéficiaire est unique et dépend de chaque situation. Elle permet d'indiquer à qui sera léguée l'épargne logée dans votre assurance vie (qui, rappelons-le, est un actif hors succession).

Rentabilité locative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Name your new wishlist



Cancel
Create Wishlist and Save