Quelle capacité de rebond pour les foncières cotées ?

Lourdement sanctionné en Bourse, le secteur s’est avéré moins défensif qu’espéré. Mais toutes les sociétés n’ont pas traversé la crise de la même façon et certains segments recèlent un potentiel de hausse malgré un contexte peu porteur.

Depuis des années, les foncières cotées avaient la réputation d’être des valeurs résistantes aux tempêtes boursières. Or l’année 2020, perturbée par la pandémie de Covid-19, a fait voler en éclats cette règle. « Ce secteur n’a pas été défensif », indique Benoît Faure-Jarrosson, responsable du secteur immobilier chez Invest Securities.

Retour haut de page