Les avantages de l’investissement locatif meublé dans l’ancien.

Sources : CAPITAL DU 6/11/2019

La location meublé offre une rentabilité toujours très intéressante, malgré une réglementation qui s’est durcie.

Alors que la location meublée à titre de résidence principale a longtemps été régie par un principe de liberté contractuelle entre le bailleur et son locataire, la loi Alur de 2014 a imposé des règles plus strictes, visant à mieux protéger les droits de l’occupant. Globalement, locations vides et meublées sont désormais soumises aux mêmes obligations, concernant notamment le contrat de bail, qui doit être conforme à un modèle type, la délivrance de diagnostics techniques ou l’établissement d’un état des lieux. Les biens meublés sont également soumis au plafonnement des loyers de relocation dans les zones «tendues» et à leur encadrement dans les villes où ce dispositif est prévu.

Malgré ces nouvelles contraintes, le nombre de biens loués meublés ne cesse d’augmenter. Logique en regard des atouts du produit  : une rentabilité brute 15 à 25% plus élevée, couplée à un régime de taxation très doux, voire quasi inexistant quand l’activité est exercée sous le statut professionnel. Et la création, fin 2018, du «bail mobilité», qui autorise aujourd’hui le propriétaire à louer son bien pour une durée réduite – entre un et dix mois – devrait accentuer cette tendance.

Rentabilité locative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *