Cette fois c’est sûr : les plateformes de locations entre particuliers devront transmettre au fisc dès l’année prochaine tous les revenus perçus par les usagers. Les locations qui passent par des sites de petites annonces sans paiement en ligne ne sont pas concernées.

Le Figaro du 29/03/2018 – Dès 2019, les locations de type Airbnb seront toutes déclarées au fisc.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn


Cette fois c’est sûr : les plateformes de locations entre particuliers devront transmettre au fisc dès l’année prochaine tous les revenus perçus par les usagers. Les locations qui passent par des sites de petites annonces sans paiement en ligne ne sont pas concernées.

Le principe était acté depuis plus d’un an: toutes les recettes issues de l’économie collaborative doivent être déclarées dès le premier euro. Restait à disposer d’outils législatifs pour s’assurer de l’application de ce principe. Ce sera chose faite avec le projet de loi contre la fraude fiscale présenté par le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, ce mercredi qui impactera fortement les sites tels que Airbnb (mais aussi les sites de location entre particuliers de matériel de bricolage ou de voitures).

Pour consulter la suite de l’article, cliquer ici