Le Figaro du 09/05/2018 – Une supertaxe foncière se profile pour les résidences secondaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn


“Comme l’on s’y attendait le rapport remis ce mercredi sur le financement de la fin de la taxe d’habitation préconise de maintenir et renforcer le montant de cette taxe pour les résidences secondaires en s’appuyant sur une taxe foncière alourdie.

Pas question de toucher aux recettes fiscales générées par les résidences secondaires et si elles pouvaient grossir au passage les finances publiques ne s’en porteraient pas plus mal. C’est en gros la teneur du rapport Bur-Richard concernant le financement de la fin de la taxe d’habitation sur la question des résidences de vacances. Rappelant que les engagements du gouvernement Macron ne concernaient que les résidences principales, le rapport précise dès les premières pages: «Il n’est pas nécessaire de l’étendre à la taxation des résidences secondaires et des logements vacants, ressource adaptée aux charges des communes touristiques et base des prélèvements destinés à réduire la sous-occupation de logements dans les espaces urbains tendus. La mission préconise donc la poursuite de ces prélèvements applicables à tout local sous-occupé (ne constituant ni une résidence principale, ni un logement loué plus de six mois par an).»