Investissement immobilier : pensez aux commerces, c’est ultrarentable.



Sources : CAPITAL 27/5/2020.

Boutique de centre-ville ou de périphérie, petit plateau de bureaux : découvrez les atouts et les risques des murs tertiaires.

L'enquête a été réalisée avant la crise sanitaire.

Un loyer rapportant jusqu'à 10% par an, pour un locataire fidèle durant des années, payant de sa poche la plupart des charges, et des procédures d'expulsion plutôt rapides en cas d'impayés… En comparaison de l'investissement dans l'immobilier résidentiel, l'achat de murs de commerces ou de petits bureaux ne manque pas de charme, même si le budget, à emplacement équivalent, est souvent supérieur. "Les biens tertiaires constituent de bonnes opérations pour les bailleurs à la recherche de stabilité sur le long terme", confirme Michel Simond, patron éponyme du réseau de conseil en cession de murs de boutiques. Mais faire ses emplettes parmi les quelque 840.000 murs de commerces recensés en France ne s'improvise pas. Pièges du bail, réévaluation du loyer, possibilité de déplafonner les baux... se faire assister d'un agent immobilier, ainsi que d'un avocat spécialisé, ne sera pas de trop. Tour d'horizon des chausse-trapes, comme des bons plans.

Rentabilité locative

Retrouvez BeJuris sur vos Réseaux favoris !

Name your new wishlist



Cancel
Create Wishlist and Save