Impôts : micro-foncier ou réel, quel régime choisir pour les revenus locatifs ?

Sources : CBANQUE DU 7/11/2019.

Vous êtes propriétaire d’un logement locatif ou souhaitez le devenir ? Découvrez comment les loyers sont imposés et quelle est la meilleure stratégie à adopter.

L’investissement immobilier locatif est taxé à toutes les étapes. A l’achat vous réglez les frais de mutation, improprement nommés frais de notaire, et lors de la revente un impôt sur les plus-values, sauf si la durée de détention dépasse 30 ans. Pendant la location, le revenu foncier net s’ajoute à vos autres revenus et l’ensemble est ensuite soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

La loi vous propose le choix entre deux systèmes pour l’imposition des loyers que vous recevez : le régime micro-foncier, système dans lequel les charges sont déduites de manière forfaitaire, sans justificatif, et le régime du revenu foncier réel.

Rentabilité locative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *