Immobilier : quelle défiscalisation choisir ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn


Défiscaliser est un sport national, prisé par les investisseurs locatifs soumis à une forte pression fiscale. De fait, les loyers perçus sont soumis comme les autres revenus du bailleur à l’impôt sur le revenu. S’y ajoutent 17,2 % de cotisations sociales. Soit une ponction totale atteignant respectivement 47,2 %, 58,2 % et 62,2 % pour les investisseurs concernés par les tranches plus élevées du barème fiscal. Voici trois leviers défiscalisants, parmi les plus simples. A choisir selon son profil, son expertise, les opportunités rencontrées, les contraintes réglementaires propres à chacun.