Boursorama le 22/11/2017 – La part des propriétaires immobiliers progresse lentement mais sûrement

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn


Selon la dernière édition du Portrait social de la France dressé par l’Insee, les Français moyens sont majoritairement propriétaire de leur résidence principale et accèdent à ce statut un peu plus fréquemment qu’il y a 20 ans.

Cette France de propriétaires évoquée par bien des dirigeants, nous nous en approchons sûrement mais lentement. Selon la dernière édition du Portrait social de la France, grande étude annuelle de l’Insee, 62,1% des Français moyens vivant en France métropolitaine étaient propriétaires de leur résidence principale en 2013. Ces Français moyens sont en fait des «ménages médians» selon la définition de l’Insee, soit des personnes gagnant entre 1510 et 1850 euros nets, le niveau de revenu séparant les Français en deux parts égales. Cette proportion est curieusement un peu supérieure à celle de la moyenne générale des Français qui n’est que de 57,9%.

Selon l’étude Insee, la progression vers la propriété a été assez nette à la fin des années 90 (il y avait 54,4% de propriétaires en 1996) et pendant les années 2000 avant de se ralentir avec le début des années 2010 et les contrecoups de la crise économique de 2008-2009. Il apparaît cependant que les ménages modestes ont eu moins de chance, la proportion progressant très peu et reculant même chez les ménages pauvres.

Pour consulter l’article cliquer ici