Assurance-vie : trois solutions pour sécuriser son capital.

Les solutions alternatives aux fonds en euros mises en avant pour valoriser un contrat sans prise de risque excessive ont toutes leurs revers. Elles exigent un examen attentif avant souscription. Zoom sur trois d’entre elles.

Promu par l’Afer, Axa, BNP Paribas Cardif, CNP Assurances, Generali ou encore Predica (Crédit Agricole), ce support offre une garantie du capital (de 100 % à 80 %, selon les offres) non plus permanente, mais à échéance (jusqu’à 40 ans parfois !) afin de permettre à l’assureur de dynamiser la gestion de ses actifs tout en protégeant à terme les avoirs qui lui sont confiés.

Retour haut de page