Assurance-vie, livret A : des rendements en baisse, une popularité en hausse.



En dépit d’une baisse de la rémunération de l’épargne non risquée et de la volatilité des marchés, la cote des placements et des investissements phares grimpe, selon une enquête dévoilée le 16 avril.

Où placer ou investir ses économies ? Question complexe, dans le contexte : après une fin d’année chahutée en Bourse – le CAC 40 a fondu de plus de 10 % en 2018 –, les épargnants ont plus que jamais à l’esprit la volatilité des actions et les pertes enregistrées sur leurs contrats d’assurance-vie comportant des unités de compte. Ces supports soumis aux fluctuations du marché ont subi en 2018 une perte moyenne de 8,9 %, selon la Fédération française de l’assurance (FFA).

Rien de très attractif non plus du côté des produits non risqués, le taux du livret A stagnant à 0,75 % net d’impôt, sans perspective de revalorisation avant février 2020. Quant au rendement moyen de l’assurance-vie en euros (placement à capital garanti) l’an dernier, 1,8 % avant fiscalité, il n’a certes pas diminué par rapport à 2017, mais il ne protège plus l’épargnant contre l’inflation, cette dernière ayant atteint également 1,8 % en 2018.

Pour en savoir +


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *